LA DEFENSE DE LA LAICITE

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/saint-brieuc-laicite-pouvoir-d-achat-avocats-une-journee-de-grogne-sociale-ce-mercredi-6125717

Saint-Brieuc. Laïcité

Laure LE FUR et Thibaud GRASLAND.
Modifié le 12/12/2018 à 18h55
Publié le 12/12/2018 à 11h09

La défense de la laïcité à 10 h

Vers 10 h, une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture, place du Général-de-Gaulle, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).

Ce rassemblement pour défendre la loi de 1905 et la séparation des Églises et de l’État a été organisé par la Ligue de l’Enseignement, la Ligue des Droits de l’Homme, la FCPE, Libre pensée des Côtes-d’Armor et plusieurs syndicats, comme SNUIPP, FSU, SNES, FO, Unsa, CGT…

« Le président de la République entend, dès le début de l’année 2019, en revoir ou en supprimer un tiers des articles. Il s’agit de la modifier sur des aspects financiers et de labellisation de cultes reconnus, dénoncent les organisations signataires. Pour la première fois de l’histoire de la Cinquième République, un président de la République a répondu à l’invitation de la conférence des évêques de France. En ouverture de son discours, il a affirmé aux représentants de l’Église catholique : « Nous partageons le sentiment que le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé et qu’il nous importe, à vous comme à moi, de le réparer ». »

Autre chose qui dérange : la scolarisation obligatoire dès 3 ans. « Personne n’est dupe : il s’agit d’étendre la loi Debré de financement des écoles privées à 80 % confessionnelles. »

Une délégation a été reçue par le préfet à 11h. « On veut lui faire part de nos inquiétudes pour qu’il les fasse remonter » , expliquait François Le Pivert, président de La Libre pensée Côtes-d’Armor.

Un rassemblement pour défendre la loi de 1905 et la séparation des Églises et de l’État est organisée, mercredi 12 décembre 2018, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). | OUEST-FRANCE

Eglise-Etat. Mobilisation pour défendre la loi de 1905

http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/eglise-etat-mobilisation-pour-defendre-la-loi-de-1905-12-12-2018-12159424.php

Publié le 12 décembre 2018 à 10h35

À l’initiative de la Libre pensée 22, un rassemblement contre la modification de la loi de 1905 de séparation Église et État, a eu lieu mercredi 12 décembre, vers 10 h, devant la préfecture des Côtes-d’Armor. (Benoît Tréhorel)

« Ne touchez pas à la loi de 1905 ! », tel est le mot d’ordre d’une dizaine d’organismes et associations qui se sont mobilisées devant la préfecture des Côtes-d’Armor, mercredi 12 décembre, vers 10 h.

A l’initiative de la Libre Pensée des Côtes-d’Armor, une vingtaine de personnes s’est réunie mercredi 12 décembre, vers 10 h, devant les grilles de la préfecture, à Saint-Brieuc. Le but ? Défendre les valeurs de la loi de séparation des Églises et de l’État, promulguée le 9 décembre 1905.

« Pendant 113 ans, cette loi a permis la paix sociale, indique Édouard Le Moigne, vice-président de la fédération Libre Pensée 22. On demande à ce que le gouvernement ne touche pas à cette loi. Deux éléments importants sont menacés : la question du contrôle de l’Islam, ce qui correspondrait à une sorte de concordat ; et l’élargissement du financement des cultes ».

Délégation reçue en préfecture

La loi de 1905 garantit l’exercice des cultes dans le respect de l’ordre public, l’indépendance de chacun vis-à-vis de l’État (celui-ci ne les subventionne pas), et apporte à tous la liberté de conscience (celle de croire ou de ne pas croire).

Édouard Le Moigne, vice-président de la fédération Libre pensée des Côtes-d’Armor. (Benoît Tréhorel)Plusieurs organismes ont pris part à cette mobilisation qui répond à un appel national : Ligue de l’enseignement 22, Ligue des Droits de l’Homme 22, FCPE 22, SNUIPP 22, FSU 22 ou encore Solidaire 22. Une délégation devait être reçue à la préfecture en fin de matinée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *